Signes d’ingéniosité

Chez Daniel Willi SA, nous savons que les changements font grandir. Pour relever les défis, nous maintenons les savoirs actifs, notamment par la formation continue de nos collaborateurs.

Dwilli - Montreux

Nos Précédents w-infos

W-Infos 25

Edition : Mai 2017

Fête des Vignerons 2019

Merci à Daniele Finzi Pasca et Julie Hamelin d’avoir initié cette implantation sur la place du Marché de Vevey. Merci à Hugo Gargiulo scénographe et à Matteo Verlicchi, architecte diplômé de Mendrisio, d’avoir développé le concept architectural de ce projet. Nous sommes fiers d’apporter notre pierre à l’édifice et nous souhaitons vous faire découvrir au travers de ces quelques lignes, les différents paramètres étudiés par nos ingénieurs ainsi que des perspectives développées par nos dessinateurs.

La structure de l’arène 2019

Sur les 17’500m2 de la place du Marché de Vevey inclinée en direction du lac de 2.7% en moyenne, la Fête des Vignerons développe, cinq fois par siècle, son aire de festivité pour récompenser le travail des vignerons tâcherons (voir encadré).

Comme celle de 1955 qui était un anneau elliptique fermé, celle de la prochaine fête est à l’image de Nîmes ou Vérone en comparaison de 1977 ou 1999 qui s’ouvraient sur le lac (voir images au verso).

L’emprise au sol de 14’000m2 est presque une constante au fil des fêtes et, là aussi, la comparaison avec les constructions romaines est étonnante.

L’impact au sol laisse un maximum de place au Nord

Cette implantation laisse la possibilité de circuler à pied latéralement en direction du lac (à l’Est et à l’Ouest) et l’espace inférieur sous les gradins permettra une circulation des véhicules d’urgences (pompiers, ambulances, police), mais il sera également disponible (en dehors des heures de spectacles) pour la livraison des commerces.

Cet anneau périphérique facilitera l’accès et la dispersion des spectateurs et figurants au début et en fin de représentation dans la ville. Cette ouverture du rez-de-chaussée se retrouvait aussi dans les constructions romaines.

700 tonnes de charpente (12km de profilés métalliques)

Pour supporter l’anneau des gradins «hauts» (de 7 à 17m), nous avons conçu une charpente «tables de plus de 8’000m2» qui libèrera le rez-de-chaussée (sol en place) des tubulures des gradins.

La volonté «récupération» et notre esprit «éco-entreprise» nous ont incités à normaliser cette charpente en collaboration avec un spécialiste pour la recycler, après la Fête, en tant que structure porteuse de constructions industrielles (halles, parkings et autres).

Côté lac, la différence de niveau depuis la Grenette nous permet de créer un étage supplémentaire sur ces tables du rez-de-chaussée (zone d’attente des figurants).

300 tonnes de portiques de plus de 30m de haut

En 1999, notre bureau avait conçu le mât central (mât d’environ 30m en béton préfabriqué. Ce dernier, avec les quatre tours triangulées, avait la même fonction que nos quatre portiques réalisés à l’aide de fûts de grue, que nous louerons, pour être les porteurs des containers régies (mât Est) ainsi que les supports d’éclairage et de son.

Ces quatre mâts principaux seront complétés de quatre autres supportant des écrans de 60m2 chacun (images du spectacle, informations, etc.).

Le montage débutera par ces constructions car elles nécessiteront des grues de grande envergure.

La couverture du spectacle par la RTS utilisera des caméras mobiles se déplaçant sur des câbles porteurs (vision de détail par des images rapprochées).

Planning de montage

Dès novembre 2018, nous prévoyons de mettre en place les fondations des mâts (micropieux à insérer dans la toile d’araignée des services industriels traversant la place).

Pour les colonnes reprenant des efforts de vent, le système porteur sera identique. Par contre, pour les colonnes des «tables porteuses», nous utiliserons des socles en béton préfabriqués, récupérables, faisant office de «bouteroues» sécurisant ainsi la charpente verticale en bordure de la piste des véhicules d’urgences.
En parallèle à ces travaux de fondation, nous avons prévu d’assembler cette charpente en remontant la place, afin de limiter au maximum les pertes de places de parc.

L’assemblage de la structure est planifié sur quatre mois, ce qui permettra aux ingénieurs son/lumière d’équiper les mâts en fin de montage.

Planning de démontage

Celui-ci est un défi important, car c’est véritablement l’opération inverse qui impose la dépose de la technique dès la fin du dernier spectacle et le démontage partant de la Grenette en direction du lac.

Jean Rabasse, scénographe initial, a mis sur papier l’idée des concepteurs et pour des raisons de conflits d’agenda ce dernier a passé le témoin à Hugo Gargiulo, architecte/scénographe de la troupe de Daniele Finzi Pasca. C’est en collaboration avec Matteo Verlicchi, Architecte diplômé de Mendrisio, que nos ingénieurs – dessinateurs BIM ont concrétisé la structure de cette magnifique enceinte.

La mise à l’enquête de constructions éphémères (moins de 3 mois) n’est pas obligatoire, mais au vu des personnes déjà concernées au niveau des services communaux et cantonaux, nous avons respecté les demandes de la Municipalité de Vevey.

Exigences sécuritaires (au stade d’étude)

La carte des dangers de la Ville de Vevey mentionne un faible risque de débordement de la Veveyse jusque sur la place, mais l’endiguement limite ce risque à quelques dizaines de centimètres.

Néanmoins, notre concept d’arènes doit tenir compte de cet élément comme de l’évacuation des eaux de pluie sur notre espace de 14’000m2.

Au niveau de l’évacuation des arènes en situation d’urgence, les simulations d’un ingénieur feu nous indiquent 17 minutes pour évacuer 20’000 spectateurs et environ 3’000 figurants.

Ces informations seront confirmées par le développement des études et l’essai grandeur nature planifié pendant les générales.