Signes d’ingéniosité

Chez Daniel Willi SA, nous savons que les changements font grandir. Pour relever les défis, nous maintenons les savoirs actifs, notamment par la formation continue de nos collaborateurs.

Dwilli - Montreux

Nos Précédents w-infos

W-Infos 01

Edition : Octobre 2004

Téléchargez le W-Info en PDF

Edito

L’année 2004 est exceptionnelle de par ses grands chantiers, très variés et dont la problématique structurelle est étroitement liée aux travaux spéciaux des fondations. En effet, dans de nombreuses réalisations, la mauvaise qualité du terrain et la présence de la nappe sont des contraintes qui pénalisent l’avancement des travaux.

La première étape de la réfection des tunnels de Glion est terminée pour le génie civil dans les délais prévus.

Nous sommes fiers de vous présenter nos réalisations 2004 que nous avons sélectionnées pour le 1er numéro de «W infos». Pour plus de renseignements sur nos activités, profitez de visiter notre site Internet (www.dwilli.ch).

Merci de votre confiance et de l’intérêt que vous portez à notre bureau.

Daniel Willi

Autoroute A9, tunnels de Glion Modernisation des équipements

Les travaux en cours aux tunnels de Glion, ainsi que ceux des ponts voisins ont suscité de nombreux commentaires et avis issus de tous bords et des médias, mais la modernisation et l’adaptation aux nouvelles normes de sécurité nécessitaient la mise en œuvre de ces travaux.

Le groupement des bureaux d’ingénieurs, Bonnard & Gardel SA et Daniel Willi SA assument le mandat des études, projet et réalisation concernant les travaux dans les deux tunnels, ainsi que des ouvrages d’art situés à proximité des deux portails.

Si une grande part des prestations effectuées pour les tunnels est prise en charge par BG, la tendance est inversée pour les ouvrages d’art, soit : les locaux techniques des portails sud, ainsi que

les ponts sur la « Baye de Montreux », la « Veraye » et des « Vuarennes ».
La partie tunnel consiste en la suppression des anciennes structures de revêtement en béton préfabriqué et leur remplacement par un anneau bétonné avec pose préalable d’une étanchéité mise en place contre la voûte en béton d’origine. Il s’agit également de changer les équipements électromécaniques, ventilation, éclairage, sécurité, transmissions, etc.

Ces derniers doivent désormais répondre aux nouvelles directives de l’OFROU (Office fédéral des routes).

Prestations de Daniel Willi SA

Les prestations à charge de Daniel Willi SA concernent essentiellement des tra- vaux de génie civil situés hors tunnels ainsi que le réseau de défense incendie (réseau d’eau active) et la réalisation de locaux techniques aux portails sud.

Les travaux sur les ouvrages d’art situés hors tunnels se décomposent comme suit :

- réfection des ponts sur la « Baye de Montreux », longueur environ 270 mètres, pont mixte poutre acier et tablier béton, avec assainissement des structures acier et béton, plus mise en place d’un nouveau revêtement.

- réfection des ponts sur la « Veraye », longueur environ 100 mètres, avec le changement de l’enrobé et la pose de nouvelles conduites dans le pont.

- réfection des ponts des « Vuarennes », longueur environ 100 mètres, pont arc en béton. Dans ces cas, les appuis des ponts ont été changés de même que les joints de chaussée. Les structures béton ont été assainies et de nouvelles conduites ont été posées sous le tablier. En outre, les bordures ont été changées.

Des travaux comme la construction de plusieurs bacs de décantation pour le traitement des eaux et le réseau collec- teur ont également été entrepris.

Les coûts

Les coûts globaux du génie civil pour la totalité des travaux en cours ou à venir pour la réfection des tunnels de Glion et des ouvrages annexes, représentent 54 millions de francs.

Les travaux annexes représentent un montant de 13 à 14 millions de francs, parmi lesquels les ouvrages d’art représentent :

- locaux techniques et portails sud : 1’500’000 francs environ

- ponts sur la « Veraye » : 200’000 francs environ

- ponts sur la « Baye de Montreux » : 2’200’000 francs environ

- ponts des « Vuarennes » : 1’400’000 francs environ

- changement des revêtements : 2’400’000 francs environ

 

Agrandissement et transformation

La nouvelle clinique CLP3 regroupera les services généraux du complexe, soit la cuisine, les restaurants, l’administration et la réception. Un étage sera affecté aux soins et au fitness, l’attique recevra la piscine. Le volume de ce bâtiment représente 28’000 m3 pour un investissement d’environ 25 millions pour le bâtiment unique- ment.

Le « Château », d’un volume de 8000 m3 est entièrement rénové et agrandi par une annexe affectée au service des chambres et des suites.

Les travaux de cette rénovation lourde représentent un investissement d’environ 8 millions.

Pour le bureau Daniel Willi SA, la reconstruction des structures du « Château » était délicate, car il fallait combiner les porteurs avec la maçonnerie existante et garantir la stabilité de l’ensemble.

Pour la clinique CLP3, reliée aux 3 autres bâtiments par des tunnels de service, les travaux étaient complexes vu l’affectation particulière des étages.

Un réseau de fluides important se distribue sous radier et un collecteur communal de grand diamètre a été dévié avant les travaux du bâtiment.

Construction d’un bâtiment scolaire

En complément au centre scolaire de Villeneuve, la commune de Roche a mis au concours, sur invitation, un collège de 6 classes qui a été réalisé en moins d’une année.

Cette construction de 900 m2 de surface nette et d’un volume de 4300 m3 a été réa- lisée pour un coût de moins de 3 millions.

La mission du bureau a consisté en l’étude du gros-œuvre avec ses fondations spé- ciales ainsi que les aménagements exterieurs.

La présence de la nappe phréatique de cette plaine, considérée comme inondable, a nécessité une surélévation de la construction de 60 cm par rapport au terrain naturel. Le radierdalle s’appuie sur un réseau de longrines fondées sur des pieux forés type « Fundex ».

Les structures verticales et horizontales sont en béton armé.

Immeuble commercial et locatif

L’investissement du complexe de Cité-Centre représente plus de 35 millions pour la réalisation de plusieurs bâtiments à affectations mixtes.
Le volume de 72’000 m3 comprend 2 niveaux de parking souterrain, un centre commercial et environ 50 logements.

Les travaux de fondations ont été retardés par la rencontre de vestiges archéologiques ainsi que par un très mauvais terrain.
Les travaux spéciaux nécessaires à assurer l’étanchéité du cuvelage comprennent 6’000 m2 de parois «jetting» stabilisées par des ancrages.

Ces travaux ont nécessité l’excavation de 52’000 m3 de matériaux dans un site urbain. Le niveau de la nappe phréatique se situe à 6,50 m au-dessus du fond de fouille, d’où un pompage de 25 m3/h.

Les travaux de gros-œuvre représentent 13’000 m3 de béton, 1’350 tonnes d’acier, 40’000 m2 de coffrage et 320 piliers préfabriqués.